Republished by Blog Post Promoter

J’ai été récemment interpellé par un article sur le blog d‘Erwan Le Gall concernant les commentaires et le DoFollow.

Mais d’abord un peu de théorie. Qu’est le dofollow ?

Pour faire simple, s’il laisse un commentaire le lecteur de votre blog peut aussi indiquer l’adresse de son
site.
Ce lien sera suivi par les robots des moteurs de recherche, dont bien évidemment google : c’est ce qu’on appelle couramment le dofollow (suivre).

Cela permet au blog ami de recevoir la visite du robot, d’obtenir un lien entrant et d’améliorer son référencement.

Wordpress étant par défaut en « nofollow  » (ne pas suivre), si vous souhaitez que votre blog passe en dofollow vous devrez installer une extension (un plugin) qui supprime l’attribut nofollow.
Les robots iront ainsi visiter vos petits camarades de jeu.

Comment je vois les choses.

J’ai souvent dit que le blogging pour moi consiste à apporter une idée,  à en débattre, à l’enrichir pour au final augmenter ses connaissances.
Mais pour cela, il faut en avoir… Des commentateurs.

Ledit commentateur, humain et donc pas toujours désintéressé, s’épanchant souvent sur votre blog pour obtenir un peu de visibilité sur le net.
Méthode incontestable et non contestée que j’utilise d’ailleurs mais c’est de bonne guerre : le blog reçoit un commentaire pertinent et argumenté (en principe) et le commentateur en retire lui aussi un certain bénéfice.
D’autant plus profitable lorsque les commentaires du blog sont en dofollow.

Donc gagnant-gagnant.

Sur iRiche c’est le cas et j’ai donc installé le plugin qui va bien.
J’ai choisi  NoFollowFree (il en existe d’autres) : si vous déposez ici un commentaire de qualité comprenant plus de trois mots et quelques arguments vous obtenez en retour un lien en dofollow.

Il va sans dire que ma zapette est impitoyable avec les spams, les liens commerciaux et les pseudo-commentaires du style « je suis d’accord » ou « excellent article », ma grandeur d’âme étant inversement proportionnelle à mon sentiment d’être pris pour un idiot.

A moins que vous ne soyez blonde et joigniez votre photo…  mais là je m’égare. :-)

Comment les autres voient les choses.

Comme préconisé par Erwan j’ai aussi adopté l’extension Firefox NoDoFollow qui permet en un clic de se faire une opinion sur la philosophie du blog que l’on visite.

Et là je dois dire que le constat est assez édifiant : les blogs les plus fréquentés qui profitent quand même largement de la valeur ajoutée fournie par de nombreux commentateurs sont très souvent en nofollow.

Bon d’accord, google n’ira pas s’égarer sur les blogs des petits camarades, ils ne risquent donc pas de « perdre du jus » mais je trouve cette méthode « petit épicier » et assez contraire à l’esprit du blogging qui est à la base un échange.

Je comprends que blogueur « pro » gagnant sa vie sur le net on ne tienne pas particulièrement à perdre son influence et son positionnement durement acquis mais d’un autre côté on ne refuse pas non plus l’apport, essentiel au succès, des « vrais » commentateurs.
Bref, un peu contradictoire tout ça.

En conclusion

Pour moi les commentaires sont l’essence même d’un blog : même « expert » d’un sujet donné il y a toujours plus expert que soi et on apprend souvent davantage des « pratiquants » que de n’importe quel bouquin ou formation tarifée. Le terrain, le terrain…

Bien sûr, il ne faut pas non plus être naïf : le désintéressement total est rarement de ce monde.
Mais je reste persuadé qu’avoir de nombreux commentaires pertinents contribue au succès d’un blog alors il me semble normal de donner en retour un peu de visibilité à ceux qui prennent le temps de les rédiger.

Donc, allez-y, ne vous gênez pas, ça me rend malade quand je passe une heure à écrire un article et que que j’ai zéro commentaire : faites une bonne action, NoFollowFree vous la rendra.

PS: Ah oui, par contre une petite précision : cet excellent plugin a quelques possibilités de réglages dont celle d’attribuer le dofollow au delà d’un certain nombre de commentaires.

Sympa le blogueur mais pas totalement niais non plus… ;-)